Le Tir en salle


Pendant la saison d’hiver, la discipline du tir à l’arc se pratique en salle à une distance de 18m. Les arcs classiques et les arcs à poulies (compounds) sont alors différenciés par la nature de leurs cibles. 40 cm de diamètre pour les arcs olympiques contre 21cm pour les compounds; ce blason est appelé trispot pour ces derniers. En dehors du diamètre, peu de différence entre les deux, en effet la taille du centre, en jaune, est identique mais le 10 est plus petit sur les trispots, c’est le 10+. Le tir à 18m se déroule ainsi : les archers tirent sur deux séries, chacune d’elle est composée de dix volées de trois flèches pour un total de 600 points.

 

La salle :

 

Pour que les archers banoïciens puissent s’entraîner à 18m, la commune de Banvou prête sa salle polyvalente au club. Ainsi les licenciés peuvent s’entraîner d’Octobre à Mars dans une salle chauffée et aménagée pour le tir. Les entraînements des adultes ont lieu les Mardis et Vendredis soirs à 20h00. Pour les jeunes, le club dédie les Mercredis après midi à l’initiation et à l’entraînement de ceux-ci. Ils sont alors encadrés par des membres du club et notamment par Pierre PANCHAU. Pour avoir des renseignements vous pouvez vous rendre à la salle polyvalente aux heures indiquées précédemment.

 

Les arcs :

 

L'arc olympique peut être soit monobloc (d'une seule pièce), ou encore démontable (la poignée plus deux branches). L'arc peut être fabriqué intégralement en bois (arc de débutant ou arc de chasse). Les arcs de haut niveau ont une poignée métallique (aluminium, magnésium) moulée ou usinée. Les branches sont fabriquées en matériaux composites (fibre de verre - bois, céramique - carbone, ...). Un arc est caractérisé par deux paramètres : sa taille exprimée en pouces, et sa puissance exprimée en livres. Les tailles courantes sont de 54", 58", 60" (137 cm, 147 cm, 152 cm) pour les enfants et de 66", 68" et 70" (167 cm, 173 cm, 178 cm) pour les adultes. La puissance varie entre 10 et 50 livres.

 

L'arc à poulies comporte une poulie excentrique à l'extrémité de chaque branche. Au début de la mise en tension, l'archer tire toute la puissance de l'arc, la poulie se met alors à tourner et l'axe excentrique réduit alors la puissance de maintien d'environ 60%. L'arc à poulies permet donc d'obtenir des puissances supérieures à un arc olympique, tout en fatiguant moins l'archer. Les arcs à poulies sont de taille beaucoup plus faible qu'un arc olympique : de 40 à 50 pouces. Des puissances de 70 à 80 livres sont facilement obtenues, grâce à la réduction de puissance.

 

 

Les cibles :